logo small blanc

PROCHAINE JOURNÉE PAROISSIALE : 13 janvier 2019

Qu’est-ce qu’un martyr ?

19 martyrs Algerie

Edito décembre 2018

Le 8 décembre prochain seront béatifiés à Oran, en Algérie, 19 chrétiens (évêque, prêtres, religieuses ou religieux) morts martyrs sur cette terre entre 1994 et 1996. Parmi eux, l’évêque d’Oran, Pierre Claverie, et les 7 moines cisterciens de Tibhirine.C’est le diocèse d’Alger qui a engagé le processus de béatification pour ces 19martyrs (dont 14 français). Toutes et tous, ainsi que beaucoup d’autres heureusement toujours en vie, avaient fait le libre choix en ces années noires de rester fidèles à l’Eglise d’Algérie ainsi qu’à leurs amis et voisins algériens.

Attention, dans cet événement, l’écueil serait d’aller lui donner un sens qu’il n’a pas. Cette béatification n’est pas une revanche ou une initiative antimusulmane : ce serait gravement faire injure à celles et ceux que l’Eglise veut honorer, parce qu’ils étaienttous en grande amitié avec leurs voisins musulmans, qu’ils considéraient comme des frères, raison pour laquelle ils ont fait le choix de rester.

Il y a ici, je crois, nécessité de clarifier l’usage du mot « martyre » au sens où l’entend la foi chrétienne. Lors de la fête du Christ-Roi, le 25 novembre dernier, à Pilate qui l’interrogeait Jésus disait : « Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage (μαρτυρήσω, marturew) à la vérité » (Jn 18, 37). C’est le mot grec μαρτυρία, marturia qui est traduit par « témoignage ». Le véritable martyr, c’est donc celui qui témoigne de la vérité de Dieu, qui offre l’amour de Dieu par l’engagement de sa vie, lequel peut aller parfois jusqu’au don de sa vie. Le but du martyr n’est pas la mort mais le témoignage de foi vécu fidèlement. La mort ne peut être qu’une éventuelle conséquence d’un engagement pacifique, conséquence d’un témoignage non reçu mais jamais un acte volontaire ou un but recherché. D’ailleurs, Jésus le signifie très clairement à Pierre : « Quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras lesmains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. » (Jn 21, 18-19).

Le dimanche 9 décembre sera notre prochaine journée paroissiale. Avec l’équipe d’animation pastorale, nous vous proposons, dans l’après-midi, de nous interroger sur ce qu’est une béatification ou une canonisation. Quelles en sont les différences et en quoi sont-elles utiles à l’Eglise ? Le martyre ou la papauté est-il un « accélérateur de saints » ? Quels critères, quelles démarches sont engagées pour faire de tel ou telle un saint, une sainte ? Nous accueillerons le P. Pierre Peyret, délégué épiscopal pour les causes de béatification et de canonisation. Il répondra à toutes ces questions et nous présentera les figures lyonnaises pour lesquelles un « procès » est ouvert. Le P. Pierre Lathuilière, quant à lui, nous aidera à comprendre la perception ou la qualification de « saints » dans les communautés orthodoxes, anglicanes ou protestantes.

NB : il reste toujours des exemplaires de l’exhortation du pape François sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel : « Soyez dans la joie et l’allégresse ». Un très beau texte à découvrir autour duquel peut se constituer un groupe de lecture : n’hésitez pas à vous signaler intéressé lors de cette journée paroissiale.

Franck Gacogne

   Béatifications en Algérie : des rendez-vous sur Lyon
  • Dimanche 2 décembre à 16h30 à la chapelle de l’Hôtel-Dieu : conférence du P. Christian Delorme.
  • Samedi 8 décembre à 13h00 à la cathédrale Saint- Jean : retransmission de la célébration à Oran.
  • Du 6 au 9 décembre à la cathédrale Saint-Jean : exposition « Les témoins de la Miséricorde », consacrée aux moines de Tibhirine.
  • Du 6 au 9 décembre à la basilique d’Ainay : crèche des 19 martyrs d’Algérie.
  • Vendredi 14 décembre à 19h00 à la cathédrale Saint- Jean : messe avec les « familles religieuses » concernées par la délégation diocésaine à Oran.
  • Jeudi 20 décembre à 19h30 à l’église Saint-Luc à Sainte-Foy-lès-Lyon : présentation des témoins d’Algérie par le P. Bernard Janicot.

 

 

 

Les églises

PERMANENCE D'ACCUEIL

Du mardi au vendredi de 9h à 12h (hors vacances scolaires)
3, boulevard Antoine de Saint-Exupéry, 69009 Lyon
04 78 83 77 98

Social