logo small blanc

prochaine journée paroissiale : 15 septembre 2019

En marche vers Pâques avec nos catéchumènes

AppelDecisif2019tekoaphotos

APPELÉS AU BAPTÊME

Le Carême est un temps privilégié pour entourer les catéchumènes qui seront baptisés au cours de la grande nuit de Pâques. Pour eux, c'est la dernière ligne droite après une à deux années de préparation, "le temps de la purification et de l'illumination". Pour la communauté qui les accompagne, c'est l'occasion de réactualiser la grâce baptismale de manière à la fois communautaire et individuelle. 

Dans notre paroisse, les catéchumènes sont au nombre de quatre cette année : MyriamLaurianeMickaël et Louis, sans oublier Katia, qui recevra l'eucharistie pour la première fois. Les voici, revêtus d'une écharpe violette et entourés par leurs accompagnateurs, lors de "l'appel décisif", première étape du chemin qui les conduit vers le baptême. Cette célébration a eu lieu le premier dimanche de Carême à la cathédrale Saint-Jean en présence des 140 autres catéchumènes. Elle sera suivie de trois "scrutins", temps de prière spécifiques vécus en paroisse au cours des 3e, 4e et 5e dimanches de Carême pour demander à Dieu de renforcer la conversion du cœur.

Ce temps est aussi l'occasion pour les catéchumènes de témoigner de leur rencontre avec notre Dieu. 

ILS TÉMOIGNENT

«J’ai été élevée dans une famille de confession musulmane de quatre enfants et mon rôle de grande sœur m’a obligée à avoir des responsabilités trop tôt. J’ai toujours cru en Dieu, mais je ne voulais pas faire les choses par tradition ou habitude, je voulais parler à Dieu avec mon cœur et faire mon propre choix en pleine conscience…. Lors de mon parcours de catéchumène, Dieu a mis sur mon chemin une famille et des gens formidables avec qui j’ai une relation de cœur. Je me suis sentie importante et aimée par Dieu. Il m’a relevée.»

Myriam, 37 ans, conseillère clientèle dans une banque

 

«Je suis d’origine ivoirienne. Je n’ai jamais été à l’école. Je ne sais ni lire ni écrire. Je suis orpheline, élevée par une tante en Afrique, considérée comme une servante. Je suis arrivée en France il y a 7 ans (…) Ma vie a changé depuis que je prépare mon baptême. Je suis plus épanouie, je pardonne plus facilement, je suis heureuse. Je remercie Dieu pour tous les bienfaits qu’il m’a donnés. Je sais que Dieu est près de moi dans les moments difficiles. Moi qui n’aie pas eu de père, je veux être l’enfant de Dieu. J’aimerai prendre ma place dans la communauté chrétienne. Je suis heureuse quand on me demande de faire la quête, et de rendre service.»

Lauriane, 32 ans, employée de restauration

 

« Issu d’une famille non croyante, je n’ai pas eu d’éducation religieuse. […] Mon épouse m’a fait découvrir les joies de partager des bons moments de fêtes, des prières, des repas en famille mais aussi être charitable et tolérant envers les autres. J’ai commencé à prier lorsque j’ai perdu plusieurs membres de ma famille, j’avais besoin de me rapprocher du Seigneur. […] J’ai voulu que le Seigneur m’accompagne, moi aussi, tous les jours du reste de ma vie […] Dans ma future vie chrétienne, je souhaite que le Seigneur accompagne ma famille dans les bons comme dans les mauvais moments, c’est pour cela que je ferai baptiser mes enfants »

Mickaël, 27 ans, technicien fibre

 

« Je voudrais dire toutes mes joies…Celle d’être sur ce chemin, de faire un pas pour entrer dans l’Eglise et de m’y sentir accueilli avec bienveillance, joie de cheminer vers le baptême. La découverte à chaque messe des bienfaits de la vivre, un bien qui m’accompagne pour toute ma semaine. La joie de vivre avec des frères et sœurs de la paroisse et des rencontres merveilleuses. La joie de voir aussi ma fille Sarah s’épanouir dans ce même chemin vers le baptême à mes côtés. »

Louis, 35 ans, directeur commercial

 

« J’ai été mariée à un homme musulman avant mes 20 ans qui m’avait demandé de me convertir à l’Islam, j’ai accepté car j’étais en recherche spirituelle. Ne sachant pas prier de façon chrétienne, j’ai toujours eu grand appétit de prière et de rapprochement de Dieu. J’ai traversé une multitude d’épreuves depuis ma naissance, mais cette présence indéfinissable m’a procurée aide et réconfort ainsi que des signes qui m’ont énormément soutenue dans tous les traumatismes dont je me suis relevée, à la grâce de Dieu. […] Ma soif de prière, d’enseignement catholique et de rapprochement avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit se fait à la fois rassasiant et croît continuellement, d’où une immense joie ainsi qu’un berceau d’amour. »

Katia, 49 ans, brigadier de la Police nationale

 

PERMANENCES D'ACCUEIL

Du mardi au vendredi de 9h à 12h (hors vacances scolaires)
3, boulevard Antoine de Saint-Exupéry, 69009 Lyon
Tél. : 04 78 83 77 98