logo small blanc

prochaine journée paroissiale : 15 septembre 2019

Ma foi est-elle équilibrée ?

pierres équilibrées

Edito

Dire « je suis croyant » est important, c’est une première étape, mais se demander « comment je le suis ? » l’est encore plus. « Ma foi est-elle équilibrée ? » Peut-être ne me suis-je jamais posé la question. Elle est pourtant fondamentale et même vitale. Je suis convaincu que pour s’épanouir notre vie de foi doit se vérifier dans trois domaines, reçus le jour de notre baptême au moment de l’onction du Saint-Chrême par lequel nous sommes configurés au Christ « prêtre, prophète et roi ».

Prêtre : c’est la dimension de la célébration et de la prière, autrement dit la manière dont je prends soin de ma relation à Dieu personnellement et communautairement.

Prophète : c’est se former pour grandir dans la foi, lui donner de l’intelligibilité afin d’être capable d’en témoigner dans la rencontre en alliant écoute, dialogue et annonce.

Roi : c’est la dimension du service, de l’engagement désintéressé, en particulier pour soutenir et accompagner très concrètement des personnes vivant une forme de fragilité ou de précarité.

La question que nous devons nous poser, c’est de savoir si nous vivons notre foi sur ces trois pôles, et surtout s’ils sont bien équilibrés. On peut être un « hyper-priant », mais vivre dans une bulle et ne pas se préoccuper de la vie des autres. On peut être un « hyper-militant » très engagé, mais sans vraiment se référer à la source de cet engagement pour lui donner du sens et le nourrir… Ce sont des caricatures, bien sûr, mais elles peuvent nous aider à discerner le pôle qui en chacun de nous pèche le plus pour chercher à l’amplifier.

Il faut ensuite se demander sur quel « mode » nous vivons ces trois domaines : est-ce que je reçois et/ou est-ce que je donne ? Là encore, il est nécessaire d’équilibrer ces deux approches pour que notre foi soit vivante. Un confrère prêtre et médecin expliquait que c’est comme le fonctionnement d’un cœur : « Il y a le temps de la diastole, où le cœur se remplit (je reçois) … avant ou après la systole, où le sang est envoyé dans tout le corps pour l’oxygéner (je donne). »

L’enquête « Quelle paroisse voulons-nous pour demain ? » – dont l’équipe d’animation dépouillera prochainement les réponses – nous permettra sans doute de repérer des demandes et des attentes légitimes, que nous essaierons autant que possible d’honorer. Mais, pour reprendre une formulation bien connue, que chacun se demande aussi, non pas ce que la paroisse peut faire pour lui, mais ce qu’il peut faire pour la paroisse. Moi qui suis en train de lire ces lignes, y-a-t-il au moins un lieu où je peux (me) donner ? Les exemples et les besoins ne manquent pas, je vous l’assure ! Entrer dans l’équipe communication, participer à des célébrations avec des personnes âgées ou des visites, se mettre au service des journées paroissiales, assurer une permanence d’accueil, entrer dans l’équipe qui accompagne des migrants, soutenir les soirées louange, les soirées étudiants/jeunes pros, accompagner des parents pour le baptême d’un enfant, un couple qui veut se marier, accueillir une famille en deuil, accompagner un adulte vers le baptême, intégrer l’équipe d’éveil à la foi, de catéchisme ou d’aumônerie, animer les chants, gérer les demandes de réservation de salles, accompagner les repas solidaires, ouvrir l’église, et j’en oublie… Bref, il y en a pour tous les goûts, tous les temps, tous les profils ! Le mois d’octobre prochain sera l’occasion d’envoyer en mission tous ceux qui entreront dans un nouveau service l’an prochain. Merci de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour recevoir comme pour donner, chacun, quelle que soit sa situation ou son chemin de foi, est espéré, attendu, nécessaire à la vie de notre paroisse. Encore faut-il qu’il le sache, donc que l’un de nous le lui dise… C’est cela être missionnaire ! Le bénéfice et la conséquence d’une vie de foi équilibrée, c’est la fraternité : le Christ ne nous appelle pas à « vivre ensemble », mais à « vivre en frère », non pas « entre nous » mais « avec tous ».

Que l’Esprit de Pentecôte souffle sur notre paroisse et sur chacun.

Bien fraternellement.

P. Franck Gacogne

PERMANENCES D'ACCUEIL

Du mardi au vendredi de 9h à 12h (hors vacances scolaires)
3, boulevard Antoine de Saint-Exupéry, 69009 Lyon
Tél. : 04 78 83 77 98