logo small blanc

PROCHAINE JOURNÉE PAROISSIALE : 7 avril 2019

Pentecôte 2016

pentecote Osnabruck
Pentecôte du Maître d'Osnabrück - Musée Wallraf Richartz, Cologne.

accueillir notre diversité dans le souffle de l'esprit

"Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent."  Pour tout lecteur de la Bible, ce "coup de vent" fait écho au don de la Loi sur la montagne du Sinaï. Par l'Esprit, la loi de Dieu n'est plus gravée sur des tables de pierre mais dans la chair de notre cœur. Remplis de l'Esprit saint, nous devenons des fils et des disciples. Comme les Juifs venus de toutes les nations, nous "entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu". Notre diversité n'est plus un obstacle à la communion : elle reflète au contraire l'universalité de l'Evangile, une bonne nouvelle pour tous. Accueillons notre diversité dans le souffle de l'Esprit saint. C'est la grâce que nous demandons en cette fête de Pentecôte : pour notre paroisse, nos familles, notre quartier, notre pays.

(D'après l'homélie du P. Thierry Jacoud)

Sacrement des malades : une nouvelle création

Sacrement des malades à St-Pierre de VaiseCharles et Catherine reçoivent le sacrement des malades à Saint-Pierre de Vaise, dimanche 1er mai 2016. (DR)

En quoi, Seigneur, ai-je besoin d'être recréé ?

Samedi soir à Saint-Charles, dimanche à Saint-Pierre et l'Annonciation : une dizaine de paroissiens au total ont reçu le sacrement des malades le week-end dernier. Voici ce qu'ils en disent :

  • «Le sacrement des malades, c'est le sacrement du chemin qui nous reste à faire» : confiance.
  • «Je n'étais pas d'accord pour dire que ça me concernait, mais je suis venu quand même» : consentement.
  • «Je ne veux pas me laisser dominer par la maladie, je veux rester disponible aux autres» : ouverture.
  • «Quand on vieillit, on ne fait pas que perdre : il reste encore des choses nouvelles à accueillir» : émerveillement.
  • «Que le Seigneur prenne soin de mes propres faiblesses, que mes faiblesses me rendent solidaire de ceux qui souffrent» : communion

A la lumière de la première création (Genèse) répond la lumière qui illumine la Jérusalem céleste (Apocalypse) : elle ne vient ni du soleil ni de la lune, mais surgit de la résurrection du Christ, Agneau immolé. Recevoir le sacrement des malades, c'est se laisser baigner par cette lumière irradiante qui nous recrée tout entier.

En quoi, Seigneur, ai-je besoin d'être recréé par toi ? C'est la question qui nous accompagnera cette semaine.

(D'après l'homélie du P. Thierry Jacoud)

Prier avec le psaume 144

arcabas Ps150
Arcabas (église de Saint-Hugues-de-Chartreuse)

Que ma bouche proclame les louanges du Seigneur !

Un psaume de louange pour restaurer en nous le visage de Dieu, Seigneur fidèle, plein de tendresse et de pitié, proche de ceux qui l'invoquent.

Psaume 144

Je t'exalterai, mon Dieu, mon Roi,
je bénirai ton nom toujours et à jamais !

Chaque jour je te bénirai,
je louerai ton nom toujours et à jamais.
Il est grand, le Seigneur, hautement loué ;
à sa grandeur, il n'est pas de limite.

D'âge en âge, on vantera tes oeuvres,
on proclamera tes exploits.
Je redirai le récit de tes merveilles,
ton éclat, ta gloire et ta splendeur.

On dira ta force redoutable ;
je raconterai ta grandeur.
On rappellera tes immenses bontés ;
tous acclameront ta justice.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d'amour ;
la bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses oeuvres.

Que tes oeuvres, Seigneur, te rendent grâce
et que tes fidèles te bénissent !
Ils diront la gloire de ton règne.
ils parleront de tes exploits,

annonçant aux hommes tes exploits,
la gloire et l'éclat de ton règne :
ton règne, un règne éternel,
ton empire, pour les âges des âges.

Le Seigneur est vrai en tout ce qu'il dit,
fidèle en tout ce qu'il fait.
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
il redresse tous les accablés.

Les yeux sur toi, tous, ils espèrent :
tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;
tu ouvres ta main :
tu rassasies avec bonté tout ce qui vit.

Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
fidèle en tout ce qu'il fait.
Il est proche de ceux qui l'invoquent,
de tous ceux qui l'invoquent en vérité.

Il répond au désir de ceux qui le craignent ;
il écoute leur cri : il les sauve.
Le Seigneur gardera tous ceux qui l'aiment,
mais il détruira tous les impies.

Que ma bouche proclame les louanges du Seigneur !
Son nom très saint, que toute chair le bénisse
toujours et à jamais !

> Ecouter le psaume 144 et le commentaire du P. Philippe Verdin (op) avec Psaume dans la ville.

Plus d'articles...

Les églises

PERMANENCE D'ACCUEIL

Du mardi au vendredi de 9h à 12h (hors vacances scolaires)
3, boulevard Antoine de Saint-Exupéry, 69009 Lyon
04 78 83 77 98

Social