prochaine journée paroissiale : 13 octobre 2019

Nouvelles propositions pour les collégiens

pele ados assise 01Les collégiens de Vaise au pèlerinage diocésain des aumôneries à Assise (avril 2019). 

 Amélie Pouzin est la nouvelle animatrice en pastorale pour l'aumônerie des collèges et des lycées. Elle se présente et détaille ses propositions pour les jeunes de la paroisse.

Lire la suite

Enquête… En quête de joie

Joie de l'Evangile

Editorial de rentrée

Chers amis, au moins 150 Vaisois ont répondu, entre avril et juin 2019, à notre grande enquête : « Quelle paroisse voulons-nous pour demain ? ». De la joie vécue ou attendue, des mercis, des attentes, des frustrations, des suggestions ont été formulées… Il est temps que l’équipe d’animation pastorale, qui a lancé cette initiative, vous fasse part de ce qui a été exprimé. Si certaines réponses sont concordantes, d’autres semblent se contredire. Quoi qu’il en soit, il est nécessaire que nous prenions ensemble un temps d’échange et de débat sur tel ou tel point suggéré pour la vie de notre paroisse. Je vous invite donc à ne pas manquer notre journée paroissiale de rentrée dimanche 15 septembre, dont l’après-midi sera consacré à un retour sur cette enquête.

Lire la suite

Le signe de l'Assomption

Assomption 2019 Saint Pierre

Homélie pour l'Assomption de la bienheureuse Vierge Marie

Ne nous laissons pas troubler par le texte de l’Apocalypse et son langage qui parfois nous semble tout droit tiré du dernier film fantastique à l’affiche. Si je vous demandais de me décrire votre dernier cauchemar, il n’est pas impossible que nous aboutissions à un langage un peu semblable. Le langage du livre de l’Apocalypse est un style, un genre littéraire qu’il faut parvenir à dépasser pour décrypter le message qui peut aujourd’hui nous interpeller. Ce texte illustre un affrontement des forces de vie et des forces de morts qui remplissent le monde ; et c’est la vie incarnée par Dieu et son Christ qui a le dessus. Cette femme de l’Apocalypse qui enfante pour donner une vie victorieuse sur le mal, bien entendu, les croyants y ont vu la figure de Marie qui met au monde le Sauveur, mais ils ont aussi vu dans cette femme de l’Apocalypse la figure de l’Eglise qui, au temps de l’Apocalypse, traversait les persécutions et l’épreuve du rejet.

Lire la suite

Plus d'articles...

PERMANENCES D'ACCUEIL

Du mardi au vendredi de 9h à 12h (hors vacances scolaires)
3, boulevard Antoine de Saint-Exupéry, 69009 Lyon
Tél. : 04 78 83 77 98